Le Monde d'Arha

Le blog de Philippe H. Besancenet (miroir). Plus de collectorrors chez merrelf.free.fr

avril 16, 2012
par arha57
0 Commentaires

Premier prix !

alt

Il y a de la magie dans les Ardennes ! Des vœux s’y exaucent quand bien même on croit ceux-ci perdus dans ses profondes forêts. J’avais rendez-vous à Monthermé, pour le Printemps des légendes 2012, sur le stand de mon éditeur. Premier roman, premier salon, et premières interrogations. Où se trouve le panneau interdisant le jet de cacahuètes non décortiquées aux auteurs… ? Un nouveau monde plein de mystères s’ouvrait à moi. Un joli panonceau indique ma place… déjà occupée par une auguste figure au teint vert-de-gris et aux oreilles pointues. « Mlle heu ? (coup d’œil à la base du socle) Oriande… Dites, votre nom m’est familier. » (non, je ne dis pas ça à toutes les jeunes statuettes que je rencontre). L’énorme diplôme disposé à côté lève mes derniers doutes… Le prix Oriande du meilleur roman jeunesse de féerie m’a été attribué pour Le Magicien et le Golem. La remise des prix s’étant déroulée la veille, et non prévenu (je suspecte un poulpiquet d’être responsable), j’avais enterré d’une vigoureuse pelletée tout espoir. Vous imaginez donc ma surprise et mon bonheur que je ne saurais mieux exprimer (du moins de manière concise) que par quelque chose approchant le « Ouaaah ! ». Un grand, grand, merci au Centre des Légendes, à son Printemps, et à tous les êtres féeriques mobilisés pour mon livre. Philippe H. Besancenet

(À venir : Premier salon)

Pour commenter, rendez-vous sur mon blog merrelf.free.fr

mars 9, 2012
par arha57
0 Commentaires

Un printemps légendaire : premières dédicaces

Le Printemps, c’est la saison du renouveau, des premières feuilles, et aussi des premières dédicaces ! Quoi de mieux pour cela que Le Printemps des légendes, à Monthermé (Ardennes) ? Le Salon du livre féerique accueillera donc un membre supplémentaire du petit peuple, en l’occurrence votre serviteur, le 14 et 15 avril, sur le stand des éditions Artalys. Hobbit power ! alt

Si vous voulez réagir à ce post, vous pouvez le faire sur mon blog officiel, qui lui, est protégé des farmers chinois : merrelf.free.fr

février 16, 2012
par arha57
0 Commentaires

Fées à Gao-go

alt

Cette histoire se déroule il y a longtemps, dans un lointain royaume -vriiip- non, c’était en 2008, dans un resto à Mont-Saint-Martin. Une charmante étudiante nous aborde pour nous vendre des agendas au moins aussi charmants qu’elle, illustrés de lutins et mignonnes fées. Je craque pour les deux (mais n’en obtiens qu’un). 2012, je redécouvre ce trésor oublié dans un tiroir (l’agenda pas l’étudiante). Je ne l’ai presque pas utilisé, les dessins sont trop beaux. Mais qui en est l’auteur ? Un petit « Gao » est noté discrètement. Internet est mon ami et me déniche ce site : http://lemondedegao.blogspot.com/. Prise de contact avec ce dessinateur talentueux, échange de courriers en vue d’acheter son sketchbook, contenant une petite compilation de ses œuvres féeriques très inspirées et inspirantes ! Y a des connexions avec Ódla ! À l’arrivée du fameux bouquin, une superbe dédicace que je ne peux m’empêcher de vous présenter. Encore merci à lui !

alt

Si vous voulez réagir à ce post, vous pouvez le faire sur mon blog officiel, qui lui, est protégé des farmers chinois : merrelf.free.fr

janvier 27, 2012
par arha57
0 Commentaires

Frais et goûteux !

alt
Le carton pèse plus de 10 kg (mon éditeur fait de la musculation) et est presque intact (un examen minutieux ne révélera -ouf- aucun dommage). Il contient les choses les plus extraordinaires jamais imaginées par un écrivain débutant : ses propres livres, en 3D, sans lunettes (sauf celles qui corrigent mon affreuse myopie). Passé l’instant d’éblouissement, essentiellement occasionné par cette incroyable couleur verte de la couverture, j’ose glisser une main sur la tranche, risquer une caresse sur le papier, puis des palpations jusqu’au fond du carton, dont je vous épargnerai les détails pour ne pas risquer la censure. Dans le lot, je compte déjà l’exemplaire destiné à la presse, mes exemplaires d’auteur et ceux des précommandes de mes amis. Encore merci ! Je suis père d’une belle portée. Mais déjà, je songe avec angoisse au jour où mes petits me quitteront, dédicace après dédicace, ou pour de modestes présents. Et si je les gardais tous ? Mes précieux romans…

Si vous voulez réagir à ce post, vous pouvez le faire sur mon blog officiel, qui lui, est protégé des farmers chinois : merrelf.free.fr

janvier 21, 2012
par arha57
0 Commentaires

Sortie de « Le Magicien et le Golem »

alt

Le Magicien et le golem, mon premier roman de fantasy, est sorti officiellement le 20 janvier 2012.

Résumé : Arha ne croit pas au Destin mais celui-ci ne veut rien entendre. Il le condamne depuis sa naissance à enchaîner coups de chance et sacrées déveines. Une situation hasardeuse à vivre au quotidien et qui se complique encore lorsque le garçon commence son apprentissage de la magie. Tandis qu’il se rend à une réunion importante de magiciens, son professeur disparaît. Et ses espoirs d’être sauvé de dangereuses créatures aussi ! Poussé par les événements, Arha doit percer le mystère qui entoure une série de vols audacieux s’il veut se dépêtrer de cette situation. Aidé par ses amis, Catie la téméraire et Bressog le gourmand, l’apprenti magicien mène l’enquête, entre metteurs en scène inspirés, créatures féroces et sortilèges ratés…
Lire les deux premiers chapitres : Go !
Informations pratiques : 316 pages. Format : 14,8 × 21 cm. Editions Artalys. ISBN : 978-2-953856927. Prix : 18,50 €
Achat : sur le site de l’éditeur Ici Critiques : • Louve sur Les Victimes de Louve
• L’aventurier des rêves

Si vous voulez réagir à ce post, vous pouvez le faire sur mon blog officiel, qui lui, est protégé des farmers chinois : merrelf.free.fr

décembre 3, 2011
par arha57
0 Commentaires

La sortie, c’est par ici ! (la souscription aussi)

alt

Prendrez-vous de bonnes résolutions pour 2012 ? En voici une, pour bien commencer l’année ; mon premier roman, Le Magicien et le Golem, sortira le 20 janvier. Dont acte.
Si cette date est un peu plus tardive que prévue, elle est l’occasion de vous proposer une souscription, d’ores et déjà ouverte, et valable jusqu’à la parturition. L’occasion de bénéficier d’un tarif réduit et de la gratuité des frais de grouic-grouic ! Pour celles et ceux qui souhaiteraient un collechorror personnalisé par ma griffe (ou patte de mouche, c’est selon), contactez-moi directement. Sinon c’est sur le site d’Artalys que cela se passe : http://editions-artalys.com/section/hors-collection/

Si vous voulez réagir à ce post, vous pouvez le faire sur mon blog officiel, qui lui, est protégé des farmers chinois : merrelf.free.fr

octobre 21, 2011
par arha57
0 Commentaires

Le nom des auteurs s’écrit partout

(celui de l’éditeur aussi)

C’est une étape attendue et redoutée. C’est aussi un pas de plus vers le tableau des meilleurs scores, le hall of fame de l’écrivain, à savoir la publication ! Mon éditeur, Artalys, s’est donc attelé à cette difficile tâche, et voici le résultat. J’avoue avoir un gros faible pour le graw de la quatrième de couverture.

altalt

Si vous voulez réagir à ce post, vous pouvez le faire sur mon blog officiel, qui lui, est protégé des farmers chinois : merrelf.free.fr

octobre 8, 2011
par arha57
2 Commentaires

Fantasmes au bord d’une tourbière

altDepuis un peu plus de deux ans, je m’offre régulièrement une « retraite vosgienne » à Gérardmer. Celle-ci consiste à mêler randonnées et écriture durant ce séjour. Quoique pas tout à fait dans le même temps, la première activité drainant trop de sang et de sucre pour tapoter un clavier. En revanche, l’inspiration vient facilement au cœur de ces forêts moussues. Peut-être même à cause de ce manque de sucre dans le cerveau. Le choix d’un bon livre de chevet est primordial pour une retraite réussie. J’ai pris l’habitude de miser sur un Terry Pratchett ; Le cinquième éléphant ne me contredira pas. La musique n’est pas exclue de ces muses nécessaires ; dans la voiture avec quelques BO : Rango, Le 13e guerrier, Van Helsing, Pirates des Caraïbes, ou collé derrière l’ordi avec Le Retour du Roi (LOTR) ou Black Symphony (Within Temptation). Restait à vivre, lors de mon dernier séjour, une expérience rêvée : écrire sous les arbres, au bord d’un magnifique lac – tourbière. Après une bonne heure de grimpette, j’arrive au lieu-dit de mes émois. La place est libre, la vue magnifique, le trop lourd portable vite déballé. La batterie compte ses 98 % de charge, les oiseaux gazouillent, mes doigts tapotent le clavier. Le bonheur. Fugace. Moins de dix minutes plus tard, cette odieuse machine s’éteint sans rémission. La batterie est vieille et ne sert visiblement plus à rien. Ça ne serait pas arrivé avec un carnet, hein ? Pff, et les pannes de stylo ? Quoi qu’il en soit, je n’allais pas laisser cette technologie défaillante me dicter sa loi. Je dégaine mon téléphone pour la faire taire et remercie secrètement la fée de la mousse pour ce clavier azerty. Ainsi s’est prolongé de quelques pages Fées à la chaîne…

Si vous voulez réagir à ce post, vous pouvez le faire sur mon blog officiel, qui lui, est protégé des farmers chinois : merrelf.free.fr

juin 16, 2011
par arha57
0 Commentaires

Naissance d’un nouveau genre

L’armée du Seigneur Noir / Tome I – Le magicien et le golem

Avertissement en guise de prélude

Pensez-vous que la Fantasy soit un état d’esprit qui amène à faire des choses drôles ou inattendues ? Dans ce cas, vous vous approchez de la vérité, malgré quelques notions d’orthographe à réviser. Car la Fantasy rassemble plusieurs styles d’histoires, toutes authentiques, comme celle dont je me fais ici le rapporteur. Sans être exhaustif et ennuyeux (cela va généralement de pair), en voici un échantillon :
– La féerie se reconnait à sa prolifération de bestioles ailées, souvent dotées de pouvoirs magiques. Ces derniers les distinguent des moustiques, dont les cloques n’ont rien de merveilleuses ;
– La dark fantasy où le héros, même mort, continue à broyer du noir en ourdissant de sombres vengeances ;
– L’heroic fantasy, avec ses barbares musclés fleurant l’étal du poissonnier en plein soleil. Ceux-ci sont prêts à tout pour gagner des points d’expérience, quitte à rosser d’innocentes créatures (selon l’avis de ces dernières).
Loin de moi l’idée de vous effrayer ! Il y a pourtant un peu des trois dans Le magicien et le golem. Il est question de mort (présumé) friand de saucisson, de types louches qui sentent mauvais et même de moustiques. La franchise m’inciterait donc à ranger cette histoire dans une nouvelle catégorie : la fantasy pas héroïque. De celle qui attend embusquée derrière un arbre, un buisson ou même un modeste gazon. Vous voilà prévenu.

Votre dévoué narrateur, Ph. H. B.

Si vous voulez réagir à ce post, vous pouvez le faire sur mon blog officiel, qui lui, est protégé des farmers chinois : merrelf.free.fr

mai 10, 2011
par arha57
0 Commentaires

Premier contrat !

alt

Le Magicien et le golem, mon premier roman de fantasy, va être publié à la fin de cette année. Un pur bonheur (en résumé) ! 

« C’est une vraie histoire avec un vrai humour. Tu réussis à faire rire les lecteurs, puis à les faire frissonner, et de nouveau à les amuser. C’est une belle performance. »

Certains petits éditeurs veulent de toute force se positionner dans des niches si petites qu’un chihuahua n’y passerait pas la patte. J’avoue donc avoir soumis mon texte à cette jeune maison d’édition sans trop y croire, ni connaître leur ouverture d’esprit ! Leur réponse positive m’a d’autant plus enchanté. L’humour d’Arha a su séduire et m’apporter la signature de ce premier contrat. Ai-je déjà dit que j’étais heureux ? Point de repos d’ici cette échéance ; je vais retravailler mon roman, améliorer son écriture ! La motivation est là ! Et il ne m’est pas interdit de rêver en attendant à la sortie des deux autres tomes qui composent cette trilogie 😉

Couverture non contractuelle, hein. Source : http://merrelf.free.fr/?p=241

Si vous voulez réagir à ce post, vous pouvez le faire sur mon blog officiel, qui lui, est protégé des farmers chinois : merrelf.free.fr