Le Monde d'Arha

Le blog de Philippe H. Besancenet (miroir). Plus de collectorrors chez merrelf.free.fr

Premier salon

| 0 Commentaires

alt

Monthermé, Ardennes, samedi 14 avril, 10 h 30, stand des éditions Artalys. C’est parti pour deux jours d’émotions. Non, je ne fais pas de musculation, j’agite juste mon Oriande de satisfaction (lire épisode précédent). Mes chevilles ont limité leur expansion, mais uniquement à cause de mes bottes de cuir. Yep, on m’a dit de venir en costume, alors j’ai sorti le grand jeu. Ce qui donne lieu dans les toilettes exiguës à des exclamations du genre « Ne dégommez pas le chevalier en sortant, merci ! ». Mais je m’égare.
Le soleil ce matin-là, à défaut d’étinceler au-dessus des têtes, brille dans mon cœur. Pour autant, je suis bien content d’avoir emporté ma cape de laine. La chaleur viendra plus tard, avec les visiteurs. Ma première dédicace de ce Printemps des légendes sera pour le jeune Pierre, un grand merci à lui ! Ont suivi Emilien, Ninon, Joane, Pauline, Clara, Emeline, Thomas et Léandre…
Durant ces deux jours, j’ai beaucoup parlé (qui a dit « de toute façon, tu aimes ça ?). Parfois en vain : « Moi, je lis pas ! (Savez où se trouve la buvette ?) ». Pour donner des conseils d’écrivain (si, si !) : « Ne commencez JAMAIS par une trilogie ! ». Discuter bouquins, SF, fantasy, étymologie, entomologie (« C’est la même mouche, j’en suis sûr !). Sans oublier d’étaler régulièrement mon répertoire de blagues moisies, volontiers partagé avec Muriel et Serge (l’avantage de ne pas être seul sur son stand !).
Ce salon ressemble à Trolls et légendes (ou à sa version réduite des Anthinoises). L’ambiance est féerique, avec une jolie papillonne, la cour du Roi Arthur, un leprechaun, une sorcière (quoiqu’après deux jours de ricanements, on commence à entasser machinalement des brindilles et à réclamer une allumette). Autre avantage, on retrouve certains auteurs, illustrateurs et exposants. La plupart ne vous reconnaissent pas (non, ce n’est pas une question de costume !), d’autres si, et ça fait vraiment plaisir.
J’ai même réussi à m’échapper pour me faire dédicacer un livre… Certes, j’en ai loupé d’autres mais Houdini n’aurait pas fait mieux, tellement le salon est prenant ! Et j’espère bien assister à un autre Printemps des légendes, encore de ce côté du monde. Peut-être en 2014 ?

Laisser un commentaire